Crédit d’impôt isolation

                                                                                                                      Crédit d’impôt 2013 le gouvernement souhaite porter la période à 2 ans

Pour vos travaux Crédit d’impôt Et l’Eco ptz sont cumulables !

 Mise à jour du taux du crédit d’impôt 2014 au 1 er Septembre

A partir du 1er Septembre 2014 le taux du crédit d’impôt subit un important changement.

D’une part, il n’ y a plus la notion de bouquets de travaux, donc le taux du crédit ne va plus varier en fonction du nombre de travaux réalisés. Il est maintenant de 30% que l’on ait réalisé un seul type de travaux ou plusieurs types de travaux.

Le second changement qui va entrer en vigueur à partir du 1er Janvier 2015 est relatif au principe de l’éco-conditionnalité qui requiert que tous les travaux éligibles à l’éco prêt à taux zéro (à partir du 1er Septembre 2014) et au crédit d’impôt (à partir du 1 janvier 2015) soient réalisés par des entreprises titulaires d’un label RGE (Reconnu Garant de l’Environnement). 

En outre, le crédit d’impôt rénovation énergétique change aussi de dénomination et se fait appeler maintenant Crédit d’impôt transition énergétique. 

 

Quels sont les travaux concernés ?

Cet avantage fiscal baptisé « crédit d’impôt développement durable » concerne les travaux réalisés dans votre habitation pour en améliorer la performance énergétique, et donc réduire votre consommation d’énergie. Il s’agit donc de travaux d’Isolation thermique, de remplacement de fenêtres, de changement de chaudière pour un modèle plus performant, d’installation d’équipement de production d’énergie (panneaux solaires par exemple), etc.

Comment est calculé le crédit d’impôt ?

Le cru 2014 du crédit d’impôt écologique affiche d’importants changements.

Ces changements ont le mérite d’apporter plus de simplicité mais ils imposent en parallèle l’obligation de réaliser un bouquet de travaux pour les foyers dont les revenus fiscaux dépassent un certain seuil.

En outre les changements ci-dessous ont été apportés au dispositif du crédit d’impôt :

  • Les taux du crédit d’impôt 2014 ont été uniformisés pour l’ensemble des travaux soit : 15% pour les mono travaux et 25% pour les bouquets de travaux (cf. paragraphe suivant). A partir du 1er Septembre 2014, le taux du crédit d’impôt passe au taux unique de 30% (quelque soit le nombre de travaux réalisés).
  • Le photovoltaïque et la récupération des eaux pluviales ne sont plus pris en compte par le crédit d’impôt
  • Les bailleurs ne peuvent plus postuler à un crédit d’impôt
  • Le crédit d’impôt est toujours cumulable avec l’éco prêt à taux zéro selon des conditions de ressources.
  • La durée pendant laquelle des travaux réalisés à des dates différentes peuvent constituer un bouquet de travaux a été rallongée de un à deux ans.

 

Plafonds de revenus pour le crédit d’impôt écologique

Veuillez bien noter que pour tout résident en France le plafond pour postuler à un crédit d’impôt pour des projets mono-travaux est fixé :

 

  • 24 043 € pour un célibataire,
  • 34 081 € pour un couple,
  • 38 502 € pour un couple avec   un (1) enfant,
  • 42 923 € pour un couple avec  deux (2) enfants
  • 51  765 € pour un couple avec  trois (3) enfants etc.

 

Le crédit d’impôt 2014 sera bien cumulable avec l’éco prêt à taux zéro. Les conditions de ressources à respecter sont :

  • 25 000 € pour un célibataire
  • 35 000 € pour un couple et 7 500 € supplémentaires par personne prise en charge

 

 

Pour en savoir plus : les conditions de performance des équipements et les taux de réduction d’impôt sont détaillés dans une circulaire que vous pouvez consulter sur le site de Legifrance