Parking et Garage

 

 

 

La technique de projection de laines minérales par voie humide est apparue en France dans les années 70. Cette technique, très répandue aux Etats-Unis, permet d’ajouter une importante résistance au feu, aux éléments de structure. Elle a pour avantage d’épouser la forme de l’architecture existante, et de s’appliquer à grande vitesse, par rapport aux traditionnels panneaux. Ce procédé permet aussi d’obtenir des performances thermiques intéressantes grâce à l’application uniforme. Les ponts thermiques et joints sont éliminés.

De plus, les produits floqués sont extrêmement polyvalents. Ils réunissent les caractéristiques suivantes :

Isolation thermique

Résistance au feu

Correction acoustique

Régulation de condensation

Aujourd’hui la profession est de plus en plus encadrée, depuis 1989 un DTU (Document Technique

Unifié), règlemente et normalise le métier. L’organisme QUALIBAT a mis en place une qualification

spécifique (7142).

Le flocage s’intègre dans le cadre de la protection incendie passive.

Facteur déterminant lors de la construction ou de la mise en conformité d’un bâtiment, elle permet de cantonner le feu et de limiter sa propagation jusqu’à l’arrivée des secours. L’objectif étant de permettre l’évacuation. Contrairement à la protection incendie active (extincteur, spincklers …) la protection incendie passive agit par sa seule présence, sans intervention humaine ni besoin d’énergie, et ne nécessite aucun entretien.