index

Isolation thermique et isolation phonique des planchers.

L’isolation par laines minérales insufflées est un procédé qui consiste à remplir les volumes d’air contenus dans les planchers par des flocons de laine minérale naturelle à l’aide d’un équipement pneumatique et d’un tuyau.
Cette technique est reconnue pour ses performances en isolation thermique et en isolation phonique, ainsi que pour sa facilité de mise en oeuvre. Vous allez, grâce à elle, apprécier un grand supplément de confort autant en hiver qu’en été.
Cette solution d’isolation thermique possède en effet les meilleurs atouts sur les plans thermiques, acoustiques, tenue dans le temps, et facilité d’installation.

 

Choisir son projet

 

Bien isoler son plancher, l’investissement gagnant !

Plus que jamais, l’isolation thermique et l’isolation phonique sont au cœur des préoccupations tant en matière de construction que de rénovation. Un coût certes, mais avec bien des avantages à la clé : isolation phonique, moins d’humidité, économie de chauffage, confort général… On fait le point pour vous sur les différentes techniques pour en finir avec un sol trop froid.

De la nature du plancher dépend le système d’isolation

Même si les pertes de chaleur sont plus dues à une mauvaise isolation thermique du toit que du sol, un plancher froid nous pousse instinctivement à monter le chauffage. Or, des solutions existent et sont spécialement adaptées à la constitution de votre plancher. Tout dépend du type de construction de votre maison, si celle-ci a été édifiée sur un terre-plein ou un local non-chauffé tel qu’un garage ou une cave. Troisième cas de figure : votre sol est au-dessus d’un vide-sanitaire, soit la présence d’un volume d’air entre le plancher et la terre. Une subtilité qui vous échappe peut-être mais qui ne doit pas être prise à la légère sous peine de mal isoler et de voir vos efforts s’évaporer.

Dans le cas d’un vide-sanitaire : ce petit espace entre le sol et le plancher (entre 20 et 50 cm de hauteur) permet d’assainir votre construction en provoquant une ventilation, avec néanmoins une perte de chaleur à la clé. C’est pourquoi, pour isoler davantage, les spécialistes préconisent l’utilisation de panneaux de laines minérales ou de mousses alvéolaires en sous-face. Cela consiste à apposer ces panneaux face tournée vers le bas de la dalle, tout en veillant à ne pas obstruer pour autant la totalité de la surface de ventilation.

Dans le cas d’un logement sur un terre-plein : l’isolant thermique doit être appliqué directement sur la dalle. Plus pratiques, les isolants en plaque doivent être méticuleusement installés bord à bord pour éviter les ponts thermiques. Ils doivent être assez solides pour supporter la couche d’égalisation, puis le revêtement de sol de votre choix.

Dans le cas d’un plancher au-dessus d’une pièce non chauffée : c’est le cas de figure où la déperdition de chaleur se fait le plus sentir. Deux options s’offrent à vous : isoler par en dessous de la dalle (la fameuse sous-face) ou au-dessus. Si vous avez accès au-dessous, optez pour un isolant mince réflecteur de chaleur ou des panneaux isolants installés directement sur le plafond. Malheureusement, si cet étage inférieur ne vous appartient pas (dans le cas d’une cave commune, d’un local technique ou d’un appartement vide) et qu’il est impossible d’accès (c’est aussi le cas pour certains vide-sanitaires), vous allez devoir placer une couche d’isolation thermique entre votre revêtement actuel et le plancher nu. À vous les lattes de parquet à ôter une à une…

Quels matériaux privilégier ?

En matière d’isolation thermique, plusieurs systèmes sont à votre disposition. Chacun possède ses propres qualités pour des budgets variés. La laine de roche est, par exemple, très appréciée pour sa longévité et sa résistance à l’humidité. Quant au polystyrène XPS ou PSE, il est facile à manier et s’avère être un bon isolant thermique. Polyuréthane, fibres de bois ou verre cellulaire, en la matière, vous n’avez que l’embarras du choix. C’est pourquoi mieux vaut prendre conseil auprès d’un professionnel qui expertisera vos besoins (Isolation Provence intervient pour vos travaux d’isolation thermique à Avignon et aux alentours, Orange, Carpentras, aix en provence …)

En attendant les travaux…

Maintenant que vous avez peut-être fait votre choix, il est temps de vider votre maison pièce par pièce. À plusieurs et avec un peu d’énergie, voilà une étape ennuyeuse qui devrait se faire en un tour de main. Après tout, vous ne serez pas le seul à en profiter ! Et à ceux pour qui les travaux ne sont pas encore d’actualité, nous ne saurions que trop vous conseiller l’achat d’une bonne paire de chaussons douillets et un maximum de tapis sur les surfaces les plus froides !

 – Et vous, êtes-vous content de l’isolation thermique de vos planchers ?

Quel matériau avez-vous privilégié ?

 

Posté le 26 décembre 2012 dans la catégorie J’aménage par Marion