Combles perdus

 

Qu’appelle-t-on « comble perdu » ?

Un comble perdu est une surface non habitable en toiture mais peut aussi être un comble dont l’aménagement est différé. Les techniques d’isolation ne sont donc pas les mêmes.

Isoler une surface non habitable

Un comble perdu non aménageable résulte :

  • soit d’une toiture à faible pente
  • soit de la mise en œuvre d’une charpente industrielle (très fréquemment en W) encombrant tout l’espace sous toiture.

Dans ce cas, la technique d’isolation thermique par une laine à souffler est généralement la plus appropriée.

Ce type de comble est souvent difficile d’accès, voire ne dispose pas d’une trappe de visite depuis l’intérieur du logement. Pour réaliser l’isolation, deux solutions s’offrent alors :

  • passer par le garage attenant s’il dispose d’un accès au comble ;
  • procéder à l’enlèvement de quelques éléments de toiture le temps du soufflage mécanique de la laine.

Découvrez en vidéo comment mettre en œuvre une laine à souffler avec un accès au comble par trappe.

Isoler en attendant l’aménagement du comble

Lorsque le comble perdu est un comble aménageable non encore habité (aménagement ultérieur possible), l’isolation thermique peut être réalisée par la mise en œuvre d’une laine à dérouler. Posés directement sur le plancher du comble et bord à bord bien jointifs, en simple ou double couche, les rouleaux de laine permettent d’assurer un parfait calfeutrement de l’ensemble de la surface du comble. Ce type d’isolation thermique est rapide à la réalisation.